KIZOMBA

La Kizomba est un genre musical et de danse originaire d’Angola. Le terme « Kizomba » provient de l’expression linguistique Kimbindu, qui signifie « Fête » 

Cette danse est née dans les années 80, à Luanda, après de grandes influences musicales du Zouk(Antilles) et son origine dans le Semba. Il est important de dire que les grandes fêtes entre amis étaient déjà appelées « Kizombadas » dans les l’années 60, car à cette époque il n’existait pas de kizomba en tant que danse ou genre musical.

Dès les années 50/60 les personnes dansaient le Semba et d’autres danses traditionnelles en Angola. Étaient également dansés beaucoup d’autres styles de danse d’autres continents, vu que l’Angola et le reste de l’Afrique ont reçu l’influence de nombreuses autres cultures.

Ces influences européennes ainsi que les influences qui venaient de l’Amérique du Sud, comme par exemple l’Argentine et Cuba (Tango et Merengue), ont changé la façon dont les gens dansaient dans les « Kizombadas ».

Elle s’est d’abord répandue dans le pays lusophones puis dans les pays européens et ensuite dans les pays non-européens (USA…).

La Kizomba est aujourd’hui largement dansée est devenu très populaire en Europe.

C’est un dérivé du semba, lui-même dérivé du terme Zemba, un ancêtre de la samba brésilienne, avec de très fortes influences de Zouk, après que Kassav’ ait donné un concert dans la capitale dans les années 1980.

Cette danse est extrêmement belle et sensuelle, étant également explosive et contagieuse, qui a conquis le monde ces dernières années comme un son qui reste dans les oreilles et une danse qui séduit nos âmes. La Kizomba est pour beaucoup de danseurs latino un souffle d’air frais, apportant quelque chose de nouveau et d’excitant, et parfait pour tous ceux qui veulent entrer dans le monde de la danse à cause de sa douceur et la facilité de ses pas de base, permettant à un débutant de profiter du plaisir de la danse sociale beaucoup plus tôt que tout autre type de danse à deux.

La Kizomba est une danse marchée ou les pas de base, régulièrement ponctués par la fameuse « marca », peuvent s‘organiser selon un nombre de temps variable. Mais, c’est surtout une danse de connexion ; une  parfaite communication doit s‘instaurer entre le danseur et la danseuse à travers le guidage et l’écoute. Actuellement la Kizomba se rapproche au même guidage du Tango Africain ainsi qu’au Tango Argentin. Elle fait fureur c’est une danse sensuelle qui repose essentiellement sur la connexion des partenaires.

La Kizomba  est une danse qui permet au couple d’interpréter la musique sur laquelle ils dansent et, selon l’intimité du couple, se révèle être une danse extrêmement proche avec des mouvements lente, sensuelle et simple ce qui a accéléré sa notoriété. Elle  affectionne les déhanchés. Le tronc demeure fixe et néanmoins souple, tandis que le bas du corps est beaucoup plus énergie.

Requérant une grande habileté de guidage et de complicité entre l’homme et la femme, ou une danse plus ouverte avec des pas plus rapides, jeux de jambes et des astuces. Dans les deux cas, danser la Kizomba offre une expérience chaleureuse et unique que vous voudrez répéter encore et encore.